3 choses à faire avant d'ouvrir un compte bancaire offshore

image avant d'ouvrir un compte bancaire offshore

Dans nos articles précédents, nous avons traité étape par étape de l'ouverture d'un compte bancaire offshore et mieux comprendre les conditions d'ouverture d'un compte offshore.

Dans cet article, nous prenons un peu de recul et regardons les choses que nous devrions faire avant d'ouvrir un compte bancaire. Mais pourquoi ?


Il est nécessaire de commencer du bon pied


Nous nous préoccupons de ce qui concerne la façon dont les gens abordent les comptes bancaires et la création de société offshores:

  • Nous croyons que parce l'offshore est considéré comme «douteux» par les médias, les gens qui veulent placer leurs actifs à l'étranger le font pour de mauvaises raisons.
  • Les gens apprennent que l'ouverture d'un compte bancaire offshore est facile - et certains d'entre eux pensent que la fraude fiscale est facile. Eh bien, c'est facile, mais - encore une fois - les gens le font pour de mauvaises raisons.
  • Nous sommes simplement consternés devant les publicités et les articles des agences offshore trouvés lorsque vous faites une recherche sur Google, qui affichent "Il ne faut que 10 minutes pour ouvrir un compte; super facile." Ceci est trompeur et donne aux services des entreprises internationales une mauvaise réputation.

En réalité, s'il est vrai que l'ouverture d'un compte bancaire offshore peut être fait assez rapidement, ce que vous voyez n'est que le sommet de l'iceberg. Ce qui se cache en-dessous est une grand inconnue floue pleines de malentendus - et répondre à autant de questions que possible avant d'ouvrir un compte c'est ce qui rend vos efforts pour aller offshore légaux ou illégaux, efficaces ou inefficaces, et - à la fin - vous aide ou vous dessert.


Trois choses à faire avant l'ouverture d'un compte bancaire offshore


Nous avons identifié trois choses principales que vous devriez faire avant de commencer le processus d'ouverture d'un compte bancaire offshore. Disons que ceci est la première étape, en détails.


1. Choisissez les juridictions potentielles


Votre première chose à faire avant toute chose est de faire une recherche préliminaire sur les juridictions offshores. Aujourd'hui, l'information est à portée de main. Alors, utilisez les outils disponibles pour trouver des informations sur les juridictions offshores.

Rassemblez autant d'informations que possible sur tout ce qui concerne la création de société offshore, ainsi que sur les juridictions - les lois et réglementations à propos des services bancaires les étrangers, etc.

Prenez des notes, marquez les pages ou recueillez tout ce que vous avez trouvé. Établissez une comparaison entre les juridictions que vous voulez, lorsque c'est possible.


2. Consultez votre avocat de confiance


Peut-être l'erreur numéro que quelqu'un peut commettre est d'aller en offshore avec sa protection d'actifs sans contacter un avocat digne de confiance et bien au fait des lois fiscales internationales. Si vous avez fait cette erreur, cessez dès maintenant ce que vous faites dans le processus et faites marche arrière; trouvez un avocat et faites le point sur votre situation.

La raison pour laquelle la consultation d'un avocat est essentielle relève de cet unique fait: aucune juridiction offshore n'a été créée égale à une autre. Chaque juridiction a ses propres règles et réglementations. Sans parler de la compréhension des lois des juridictions offshores, il est déjà très complexe d'essayer de comprendre les lois de votre propre pays.

Lors de votre consultation, vous allez généralement découvrir des choses qui pourraient entrer en conflit avec ce que vous allez réaliser dans votre projet de protection d'actifs offshore. En bref, si vous le faites mal, vous pouvez finir par enfreindre la loi et faire face à une lourde peine, voire vous faire arrêter.


3. Soi-même ou par les services d'un agent?


Maintenant, vous devez avoir toutes les informations que vous avez besoin - les informations sélectionnées sur les juridictions offshore après avoir consulté un avocat, les options que vous avez et un plan. Ensuite, vous devez décider si vous voulez gérer l'ensemble du processus par vous-même ou en utilisant un fournisseur de services offshore.

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse pour cela, mais faisons le point sur les avantages et les inconvénients de chacun.


- Soi-même:


  • Pour: Cela élimine pratiquement les frais de service.
  • Contre: Vous devez tout faire vous-même - contacter les banques de votre liste, remplir des formulaires et attendre leur accord.

- L'embauche d'un spécialiste:


  • Pour: C'est très pratique. De plus, il existe des banques offshore qui n'ouvrent des comptes que si les clients sont présentés par des fournisseurs de services de bonne réputation.
  • Contre: Il y a des frais impliqués dans l'ouverture d'un compte, allant de quelques centaines de dollars à quelques milliers de dollars, selon le niveau de services dont vous avez besoin (par exemple, l'ouverture d'un compte bancaire et la création d'une société.)

Finalement


Finalement, la décision se résume à ceci: Si vous avez le temps et la réputation suffisante, il est assez facile d'ouvrir un compte par vous-même. Toutefois, si vous ne possédez ni l'un ni l'autre, il est probablement préférable pour vous de faire appel à un prestataire de services d'entreprise. Le choix vous appartient.

Chez ICO services, non seulement nous pouvons vous aider avec l'ensemble du processus d'ouverture d'un compte bancaire, mais nous pouvons aussi vous conseiller avec des "informations internes" sur les juridictions offshore de votre choix.

Consultez nous - c'est gratuit!



Imprimer et PDF