Placer votre argent en offshore : Êtes-vous paranoïaque ?

Il ne faut pas être négatif, mais avec la situation économique actuelle, il est compréhensible que les perspectives des gens sur leur avenir soient plutôt sombres. Cela se produit dans de nombreuses parties du monde.

Les crises économiques

Les États-Unis ? Nous savons que beaucoup d’Américains ne font plus confiance à leur propre économie. Ils ne considèrent plus que «Vivre le rêve américain» soit pertinent. Certains hommes d’affaires ont déplacés leur siège à Singapour, à Hong-Kong et en Malaisie. Certains d’entre eux ont même renoncé à leur citoyenneté et ont migré vers des juridictions plus stables, comme le Costa Rica.

La zone euro ? La crise de la dette qui a commencé en 2009 n’a pas encore trouvé une solution adéquate. Et les choses s’aggravent avec le défaut de la Grèce sur sa dette au FMI.

La Chine ? Prétendument la plus grande économie dans le monde vient de dévaluer sa monnaie pour soutenir la croissance économique, une décision qui a secoué l’économie mondiale et qui a provoqué la chute des devises asiatiques.

Qu’en est-il des pays dans la région de l’Asie du Sud-Est ? Divers événements, y compris l’annonce de la Réserve fédérale, la crise grecque, la dévaluation du yuan chinois et d’autres événements locaux ont obligés les monnaies régionales à porter le chapeau. De plus en plus de gens prennent leur argent et le sécurisent dans des comptes bancaires offshore, ils investissent leur argent également dans des actifs offshore, y compris les biens immobiliers, les métaux précieux et les stocks.

Y a-t-il un moyen d’en sortir ?

« Il semble qu’il n’y ait plus d’endroits sûrs dans le monde pour vos actifs ». La bonne nouvelle est que ceci n’est que votre perception, probablement à force de lire les nouvelles des grands médias. En réalité, il existe des juridictions offshore qui sont sures, car celles-ci sont en général des juridictions plus petites économiquement, comme par exemple Jersey, Costa Rica, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Luxembourg, Liechtenstein, etc. Ces juridictions sont généralement plus stables politiquement et économiquement que votre propre pays.

Certaines personnes qui sont à la recherche d’autres moyens pour protéger leurs actifs, décident de les déplacer dans des juridictions offshore.

La grande question : Paranoïa ? L’économie mondiale est si mauvaise ?

Se préparer ce n’est pas être paranoïaque

La réponse courte: Non, ces personnes ne sont pas paranoïaques, elles se préparent. Et oui, l’économie mondiale est dans un mauvais état, rendant ainsi la décision d’aller en offshore plus logique.

Voici la réponse longue :

La paranoïa est un trouble mental manifesté par des difficultés relationnelles, des troubles du comportement et un sentiment de persécution pouvant aller jusqu’à un point d’irrationalité et de délire (Source : Wikipédia)

Placer votre argent en offshore n’est pas une décision basée sur la paranoïa, tout au contraire, c’est une décision rationnelle, basée sur des faits. Prenons le taux de chômage, par exemple.

Nos amis américains disent la même chose : si l’économie s’améliore, alors pourquoi voient-ils et entendent-ils qu’un nombre croissant de personnes sont au chômage ? Pourquoi voient-ils qu’un nombre croissant de petites entreprises locales sont en difficulté ou même en risque de faillite ? Leur observation est soutenue par de nombreuses ressources, disant que les taux et les rapports sont en quelque sorte truqués.

Des recherches plus poussées peuvent vous révéler la situation dans son ensemble : la reprise économique mondiale est exposée au risque de stagnation.

Avez-vous besoin de plus de faits pour vous convaincre qu’aller en offshore est une initiative financière personnelle crédible ? La confiscation d’or en 1933. L’histoire d’horreur de l’hyperinflation en Allemagne à Weimar. Le gel des comptes bancaires à Chypre et en Grèce, ainsi que le corralito en Argentine. Toutes ces choses pourraient arriver prochainement.

L’inflation est une chose, mais la hyperinflation est une autre histoire : la valeur de votre monnaie peut être dévaluée à près de zéro dans un court laps de temps. Lorsque cela se produit, vous ne pouvez pas simplement prendre votre argent et le placer à l’étranger, c’est déjà trop tard. Et cela n’est pas tout, en périodes de crise, le gouvernement de votre pays peut limiter légalement l’accès à votre argent ou même vous en confisquer en faveur du bien commun.

Cela semble injuste, beaucoup de gens pensent la même chose. Mais c’est à vous de sécuriser votre argent durement gagné, c’est à vous de trouver des façons de protéger vos actifs. La création d’une société offshore et/ou l’ouverture d’un compte bancaire sont quelques-unes des meilleures façons de le faire.

Bien sûr, la sécurisation de vos actifs en offshore n’est pas la solution définitive aux problèmes potentiels. Cependant, c’est la meilleure solution pour vous, pour des raisons légitimes :

  1. Vous pouvez limiter l’accès des tiers à vos actifs, tout en maintenant votre souveraineté financière.
  2. Vous pouvez investir votre argent dans des métaux précieux, des stocks ou d’autres actifs dans une juridiction plus stable.
  3. Vous pouvez garder vos devises dans un compte et y accéder depuis n’importe où dans le monde.
  4. Vous pouvez profiter des lois locales favorables aux affaires et à l’investissement.

Comme vous pouvez le voir, même si vous n’avez pas encore la solution définitive, vous avez certainement plus de choix et de flexibilité à portée de main, ce qui est un luxe pour beaucoup d’entre nous, quand il s’agit de gérer notre argent.

Vous pouvez en apprendre plus sur les avantages d’aller en offshore ici:

La vraie raison sur l’utilisation des services bancaires offshore

5 raisons pour lesquelles les freelances devraient envisager une société offshore.

Conclusion

Placer votre argent en offshore est une décision légale, prudente et logique que vous devriez envisager, étant donné la situation politique et économique incertaine de votre pays et dans le monde. Bien que cela puisse ne pas être la meilleure solution disponible, certainement cela contribue à diversifier les risques, ainsi qu’à bénéficier des lois et règlements offshore concernant vos actifs.

La formation d’une société offshore et/ou l’ouverture d’un compte bancaire offshore n’ont rien à voir avec la paranoïa, c’est une partie de la stratégie de distribution et de protection d’actifs que chaque personne et entreprise devrait envisager.

Pour conclure, cet article est seulement pour des fins d’information. Si vous désirez en apprendre plus sur aller en offshore et si vous n’êtes pas encore sûr des prochaines étapes à suivre, vous pouvez consulter vos conseillers financiers et juridiques de confiance. Vous pouvez également nous contacter pour une consultation gratuite et pour en apprendre davantage sur les différentes possibilités.