Les entreprises locales au Pays de Galles à Crickhowell partent en Offshore : Voici pourquoi

image Crickhowell partent en Offshore

Vous avez probablement entendu parler comment de grosses organisations peuvent avoir de “beaux privilèges” en évitant les taxes et de toujours s'en sortir. Juste une question, quelle est votre opinion sur tout cela?

Peut-être que comme beaucoup, vous diriez “Je paie toujours mes impôts en entier et dans les temps. Comment pourraient-ils faire ça? Ce sont des tricheurs!” Vous pourriez aussi dire “C'est le jeu des personnes riches. Les riches volent les pauvres en payant moins d'impôts”.

Avec amertume, vous rejeteriez probablement la faute sur les gens riches et les grosses sociétés. Mais cet article va changer votre mentalité. Lisez plutôt.

Les bien-nommés “exilés fiscaux” qui sont de toute évidence des personnes riches ou de grosses compagnies, existent bel et bien; cependant, nous nous devons de clarifier que cet “exil fiscal” est aussi accessible à une personne moyenne et à une petite entreprise locale. Et contrairement à ce que beaucoup vous font croire, de tels exils fiscaux sont légaux.

Ainsi, au lieu d'être amer, furieux et de ressentir de l'injustice, allez de l'avant et posez-vous cette question: “S'ils peuvent le faire, comment puis-je le faire aussi?”. Cela paraît être un challenge, mais si vous trouvez les bonnes informations avec le bon avocat/consultant, vous apprendrez que ce n'est pas trop difficile de faire de ce que de grosses compagnies font.


Etude de cas: Contestation fiscale unique par les habitants de Crickhowell, Pays de Galles, Royaume-Uni


Voici un exemple récent et important: Les irréductibles contre l'évasion fiscale au Pays de Galles, Royaume-Uni.

Mené par des commerçants dans une ville galloise Crickhowell – Les propriétaires du café local, de la librairie, l'opticien, le boulanger et le fumeur de saumon – les membres de la “Powys tax rebellion” ont découvert les exils fiscaux de grosses multinationales pour éviter de payer leurs impôts au Royaume-Uni. En bref, ils veulent emmener la ville entière en offshore.


Pourquoi?


Les propriétaires d'entreprises locales et les habitants de Crickhowell, comme vous, sont furieux de savoir que de grosses sociétés peuvent s'en sortir sans payer leurs impôts sur les sociétés (par exemple, Caffe Nero, 1.2 milliards de Livres Sterling en ventes, 0 impôt sur les sociétés).

Les propriétaires d'entreprises locales et les habitants de Crickhowell, comme vous, sont furieux de savoir que de grosses sociétés peuvent s'en sortir sans payer leurs impôts sur les sociétés (par exemple, Caffe Nero, 1.2 milliards de Livres Sterling en ventes, 0 impôt sur les sociétés).

Autre faits “à dénoncer”: Starbucks a payé 8,6 millions de livres sterling en impôts sur les sociétés – au total depuis 1998. Amazon UK a versé 11,9 millions de £ d'impôts sur 5,3 milliards de revenus au Royaume-Uni. Google a payé 11,6 millions de £ sur 3,4 milliards £ de revenus au Royaume-Uni. Et la liste peut continuer encore et encore.

Pour l'essentiel, ils veulent payer leurs impôts dans un effort équitable – mais ils veulent que chacun paient leur part. Pourquoi? C'est simplement parce que, dans le système actuel, les petites entreprises sont celles qui assument le fardeau fiscal du Royaume-Uni pendant que les grands entreprises prennent la tengeante.

Ainsi, dans une unique rebellion fiscale, au lieu de s'énerver et de ne rien faire, ils ont décidé de faire une action ingénieuse : essayer de faire ce que Starbucks et compagnie peuvent faire pour leurs impôts.


Comment y arrivent-ils?


Starbucks, Google, et Facebook enmploient des avocats onéreux pour gérer (comprenez: minimiser) leurs déclarations d'impôts. Les petites entreprises et habitants de Crickhowell l'ont fait à l'aide d'experts, comme partie d'un documentaire pour BBC2, intitulé The Town that Went Offshore (la Ville Partie en Offshore) Ils ont réalisé un plan fiscal à faire soi-même pour HMRC, un service responsable du traitement des affaires des contribuables au Royaume-Uni. La réponse est positive, car tout ce qui y est agencé est légal.


Quel en est l'impact?


Le documentaire sera diffusé en 2016; ainsi, jusque là, l'impact reste encore à mesurer, mais selon toute logique, le plan fiscal à faire soi-même soumis au HMRC aura comme impact que le gouvernement anglais ne pourra se permettre d'ignorer: s'ils n'agissent pas, le plan fiscal à faire soi-même établi par les habitants de Crickhowell pourrait faire boule de neige et entraîner d'autres villes par la même occasion.


A retenir


Aussi intéressant que le documentaire le sera, ce que la ville de Crickhowell fait a amené à une importante conclusion : contrairement à ce que beaucoup voudront vous convaincre, tout le monde peut aller en offshore en toute légalité.

Créer une compagnie offshore, ouvrir un compte bancaire offshore, investir en offshore, protéger son actif en offshore et tirer des avantages des atouts fiscaux de l'offshore, tout cela est aussi accessible à tout particulier moyen ou entreprise locale. Et oui, juste comme ce que les habitants de Crickhowell ont découvert, tout cela est parfaitement légal – jusqu'à ce que votre gouvernement local n'en décide autrement.

Si vous êtes curieux d'en savoir plus sur les possibilités existantes, contactez-nous (consultation gratuite).

Sources:



Imprimer et PDF