Pourquoi vous devriez considérer Hong-Kong comme une juridiction offshore

Pourquoi vous devriez considérer Hong-Kong comme une juridiction offshore

Lorsque vous considérez la création d’une société dans une juridiction offshore, Hong-Kong échappe souvent aux radars. Certains rejettent Hong-Kong, Singapour, le Royaume-Uni, et d’autres juridictions qui sont économiquement solides, parce qu’ils cherchent des juridictions qui offrent l’exonération totale d’impôts.

Il est vrai que Hong-Kong ne reprend pas la politique fiscale 0% pour toutes les activités d’entreprise, ce qui est la raison principale pour laquelle Hong-Kong n’est pas considéré comme un paradis fiscal. Cependant, la réputation de Hong-Kong en tant que centre financier de haut niveau, un environnement politique stable, des services bancaires excellents, devraient être vos principales considérations.

On pourrait dire que la formation d’une société offshore à Hong-Kong n’est pas aussi facile que dans d’autres juridictions, comme par exemple celles des Caraïbes. Toutefois, il y a des raisons importantes pour lesquelles Hong-Kong devrait être un de vos premiers choix pour le siège de votre société aujourd’hui. Voici trois d’entre elles :


1. L’incertitude économique de l’Asie rend Hong-Kong encore plus attrayant que jamais pour la création de sociétés offshore.


La faible croissance de la Chine, avec la monnaie fixée au dollar américain, a miné la compétitivité globale du pays. Les commerces sont en détresse, les arrivées de touristes sont en déclin et la menace de l’éclatement de la bulle immobilière sont quelques-uns des principaux problèmes rencontrés par Hong-Kong. Tout le monde se concentre sur l’ancienne et fiable industrie de Hong-Kong : les services bancaires.

L’économiste senior de Standard Chartered Plc, Kelvin Lau, considère que Hong-Kong est une plate-forme idéale pour les services bancaires et les finances. Ces secteurs seront cruciaux pour l’économie du pays au cours des cinq à dix prochaines années. De manière assez intéressante, la même source nous indique que Hong-Kong joue un rôle plus important en tant que paradis fiscal pour les particuliers fortunés de la région Asie-Pacifique, le même rôle qui est assez bien joué par la Suisse et le Liechtenstein depuis des années.

Toujours concentré sur les clients de la Chine continentale, Hong-Kong a maintenant largement ouvert ses portes aux entrepreneurs et propriétaires d’entreprises mondiales qui veulent établir leurs sièges et bénéficier de la bonne réputation et des politiques fiscales du pays.


2. Les sociétés basées à Hong-Kong sont autorisées à ouvrir des comptes bancaires professionnels localement


Alors que de nombreux autres pays n’accueillent que la formation de sociétés offshore, ou l’ouverture de comptes bancaires offshore, Hong-Kong vous offre les deux : tandis que les banques à Hong-Kong n’ouvrent pas de comptes personnels à des non-résidents, ils ouvrent des comptes professionnels pour les entreprises établies dans la juridiction.

Gardez à l’esprit qu’il vous faudra vous rendre à Hong-Kong pour l’ouverture d’un compte bancaire. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.


3. Des arrangements fiscaux offshore uniques pour les affaires


Gérer une entreprise dont le siège est à Hong-Kong signifie que vous êtes taxé en fonction de vos opérations commerciales.

Généralement, si vos transactions commerciales sont effectuées en dehors de Hong-Kong, vous êtes exonéré d’impôts. Toutefois, si votre entreprise est présente à Hong-Kong (par ex. la base de clientèle, les employés et prestataires), vous devrez payer 16,5% de taxes sur vos profits nets.

Cependant, il y a une exception : en raison de la relation particulière avec la Chine (Hong-Kong est une région administrative spéciale de Chine) vous êtes autorisé à faire des transactions commerciales avec la Chine, libre d’impôts.

Pour en savoir plus, lisez notre guide Le système fiscal à Hong-Kong, ainsi que cette page de Wikipédia.


Conclusion


Hong-Kong est une juridiction stable avec une réputation de classe mondiale. Bien que le pays soit touché négativement par la crise économique mondiale, en particulier dans la région Asie-Pacifique, leur secteur bancaire et financier est encore attrayant.

Avec une structure d’entreprise flexible, des exigences minimales de capital, et un processus d’intégration rapide, Hong-Kong est une juridiction offshore à considérer, surtout si votre entreprise vise le marché Asiatique.

Si vous avez des questions sur la formation d’une société offshore et/ou l’ouverture d’un compte bancaire à Hong-Kong, n’hésitez pas à nous contacter.



Imprimer et PDF