Les Services Bancaires Offshores de Singapour sur la Sellette

Tout récemment, le monde des services bancaires offshores a fait l'actualité des autorités chinoises, qui ont mis à jour avec succès 64 milliards de dollars d'activités bancaires clandestines. Les activités bancaires incluaient du blanchiment d'argent et des transferts de fonds illégaux, y compris de douzaines de compagnies fictives offshores enregistrées à Hong Kong.

Ceci n'est que l'un des résultats encourageants des mesures de répression dans le milieu offshore, les derniers résultats ayant été dans les activités bancaires illégales dans les pays asiatiques.

Bonnes nouvelles? Absolument oui. Mais il pourrait y avoir un amalgame pour les particuliers qui protègent leur richesse offshore. Que faire s'ils souffrent également des conséquences, sans tenir compte du fait qu'ils font les choses légalement. Comment peut-on maintenant protéger sa richesse en toute légalité, dans le milieu de la répression?

La cible récente de la répression dans les pays asiatique est l'un des principaux centres financiers en Asie, Singapour.

Singapour: destination des banques offshores

  • Créer un gisement de personnes de talents dans le secteur financier,
  • Améliorer la formation et le développement,
  • Peaufiner le cadre législatif, y compris les lois anti-blanchiment d'argent,
  • Se concentrer sur le devenir de Singapour comme meilleure destination pour vivre et travailler en Asie,
  • Développer les services auxiliaires, tels que le logement, les espaces de travail et les écoles, pour pouvoir accueillir les employés des institutions financières et leurs familles,
  • Supprimer les taxes immobilières, pour encourager les personnes riches et célèbres à vivre à Singapour.

Pourquoi pas Hong Kong?

Véritable atout judicieux, Hong Kong reste le plus grand centre offshore en Asie. Cependant, Singapour arrive en deuxième position avec un petit bonus.

Grace à la croissance des entreprises conduites par des clients de la Chine Continentale, Hong Kong s'est naturellement concentrée sur les clients de langue chinoise. Singapour, de son côté, attire un groupe de clients internationaux plus diversifié, ce qui veut dire que les services bancaires offshores y sont généralement plus séduisant, particulièrement pour les clients anglophones.

La disparition du secret bancaire telle que nous savons

Malheureusement, exactement comme la Suisse, la pression constante des autres pays d'Asie, tout comme des pays hors Asie, comme les Etats-Unis, a étranglé la croissance du secteur bancaire de Singapour. Singapour s'est engagée à partager les informations des clients des banques avec les autorités fiscales étrangères, et ceci à partir de 2018. C'est une démarche qui vise presque à en finir avec l'évasion fiscale – et avec le secret bancaire en général.

Mais ce n'est pas tout, les autorités des pays asiatiques, comme l'Indonésie et l'Inde concentrent leurs efforts à poursuivre les richesses “cachées” de leurs citoyens. L'indonésie, la plus importante source d'actif de Singapour, prévoie d'offrir un allégement fiscal pour les citoyens qui sont prêts à rapporter leur actif de Singapour en Indonésie. La taille de ces actifs? 225 milliards de dollars (source).

La pression est compréhensible, cependant.

Avec la perspective du marché baissier qui a réduit l'économie des pays asiatiques, et plus particulièrement les multiples dévaluations de la Chine et le déclin de l'économie de Malaisie et d'Indonésie, les pays d'Asie sont forcés de rechercher les fuites et de tenter de les bloquer. L'un des moyens est de sécuriser les déclarations fiscales “perdues” des comptes bancaires offshores de leurs citoyens à Singapour.

Tout ceci représente une pression pour le secteur bancaire offshore de Singapour.

Quelles sont les conséquences?

Les changements vont exiger des banques de Singapour qui offrent des services bancaires offshores privés, de revoir leur modèle d'entreprise, à compter de la confidentialité du client jusqu'au partage des données clientèles. Les choses se complexifient pour les banques offshores et les gestionnaires de patrimoine quant à conserver la sécurité des actifs des clients.

Les changements progressifs sont également ressentis par les clients potentiels: Aujourd'hui, ouvrir un compte bancaire est devenu plus difficile pour les non-résidents. De plus, avec les mesures de répression contre l'évasion fiscale et le blanchiment d'argent, les clients légitimes deviennent dubitatifs car ils ne sont plus certains que de placer leur actif offshore soit une bonne décision.

A retenir

Les mesures de répression des banques offshores à Singapour – et dans les autres pays asiatiques – impactend considérablement la façon dont les banques offrent leurs services offshores. Cependant, ce n'est pas – de loin – la fin des services bancaires offshores à Singapour. Singapour continuera à être l'un des meilleurs centres financiers en Asie.

Services financiers prestigieux, environnement politique favorable à l'économie, système légal solide et de confiance, tout cela reste recherché.

Alors, quelles sont vos options? Il y a toujours quelques possibilités:

  1. Devenir un résident de Singapour et bénéficier des avantages des services bancaires (onshore) de Singapour.
  2. Ouvrir un compte bancaire offshore à Singapour et partager vos données d'actifs avec votre gouvernement local.
  3. Choisir une autre juridiction offshore qui offre des attraits similaires comme une situation économique et politique stable, des baisses de taxes et des lois des affaires favorables aux investisseurs.

Quel que soit votre choix, nous pouvons vous aider pour vous éclairer – consultez-nous gratuitement.