5 Idées reçues sur le Secret Bancaire

Envie de regarder le film de James Bond ? Si oui, il est probable que vous y trouverez des malfaiteurs qui trafiquent en utilisant des services bancaires dans des pays obscures et secrets. Si vous pensez que c’est le cas quand il s’agît des services bancaires offshores, alors Hollywood a probablement fait un vrai lavage de votre cerveau.

Alors qu’il est vrai que des particuliers et des entreprises utilisent des compagnies offshores et/ou des comptes bancaires offshores dans le but de blanchir de l’argent et ainsi de suite, le système en lui-même est parfaitement légal. Et il est accessible à presque tout le monde.

Ce fait ci-dessus est l’un des nombreux mythes auxquels les gens croient à propos de l’offshore. La même chose s’applique alors aussi pour le secret bancaire, une des caractéristiques les plus attractives des services bancaires offshores.

A cause des attaques contre le secret bancaire, le grand public a tendance à croire que sécuriser ses actifs en offshore est mauvais et illégal. La vérité est bien loin de tout cela. C’est pourquoi via cet article, nous souhaiterions briser cinq mythes à propos du secret bancaire, ainsi vous pourrez avoir une meilleure compréhension des pour et contre de ce secret bancaire si recherché.

Idée reçue n°1 : Le secret bancaire n’existe plus.

Démystifiée.

En Suisse et dans d’autres pays, peut-être. Mais il y a des juridictions offshores qui offrent d’excellents services ET un niveau élevé de confidentialité, ce qui est bien soutenu par les lois du pays – et bien sûr par la propre réputation de la banque.

Notre banque partenaire offshore à St Vincent et les Grenadines, par exemple, est une banque privée offshore à qui des clients du monde entier accordent leur confiance. Si vous vous inquiétez de la qualité et de la confidentialité des services bancaires, vous accepterez de rejeter vos inquiétudes, car notre banque partenaire à Saint Vincent et les Grenadines offre une confidentialité absolue.

Idée reçue n°2 : Si vous souhaitez du secret bancaire, les îles caribéennes et autres endroits « obscures » sont les juridictions à suivre.

Démystifiée.

En effet, Les Caraïbes sont la destination populaire pour les services bancaires offshores. Mais nous devons appréhender la juridiction idéale en fonction de vos besoins.

Selon le chroniqueur du magazine Nomad Capitalist, Andrew Henderson, vous ne devriez pas baser votre décision d’aller sur l’offshore sur des critères de « c’est le moins cher » ou de « grande confidentialité ». Si les Seychelles, Bélize et autres offrent des avantages intéressants, vous devriez aller vers la juridiction pour laquelle la confidentialité fait partie de la culture.

Des pays comme l’Autriche et l’Allemagne peuvent vous offrir simplement cela : de solides systèmes « offshores » (à condition de ne pas être résident allemand ou autrichien) et une protection de la confidentialité qui font partie de leur culture.

Remarque, la Suisse faisait habituellement partie intégrale de ce groupe d’élite ; cependant, suite à la pression des autres pays, la Suisse a dû abandonner certains aspects de sa confidentialité dans son système bancaire offshore. Si vous souhaitez de la stabilité, cependant, la Suisse est toujours l’une des destinations indiquées.

Idée reçus N°3 : Le secret bancaire est fait pour les malfaiteurs

Démystifiée.

Partie sur l’offshore c’est protéger vos actifs à l’abri des « regards indiscrets », et contrairement à ce que les médias habituels déclarent, c’est accessible à tous.

Voici une explication : Chaque personne qui en assez, par exemple, que ses emails soient surveillés par le Gouvernement (oui, ça arrive) ou chaque personne qui souhaite avoir un contrôle total de son actif sans prendre le risque de le voir gelé par les banques locales en cas de troubles politiques/économiques, peut (et devrait) bénéficier de la confidentialité offerte par les juridictions offshores.

Idée reçu n°4 : Les comptes bancaires numérotés assurent un anonymat total

Démystifiée.

Les comptes bancaires numérotés offrent un niveau d’anonymat mais pas total. Ces comptes sont supposés protéger la vie privée, mais ils ne sont plus ce qu’ils ont été il y a quelques décennies. Les comptes bancaires numérotés d’aujourd’hui ne sont pas complètement anonymes : quand vous ouvrez un compte bancaire dans une juridiction offshore qui offre des comptes numérotés, on vous demande toujours de présenter une preuve de votre identité, la source des fonds et autre information privée.

Alors, quel est l’avantage de ces comptes numérotés aujourd’hui ? Ils peuvent toujours vous protéger des surveillances tout en minimisant vos risques en public. Malheureusement, le niveau de protection est en train de diminuer suite à des changements des réglementations qui semblent être contre les services bancaires offshores.

Idée reçue n°5 : Toutes les juridictions offshores offrent le même niveau de secret bancaire

Démystifiée.

Toute juridiction offshore a son lot d’avantages et inconvénients, ce qui signifie qu’elle peut bénéficier à certains pour certains besoins, mais peut-être pas à d’autres pour les mêmes critères.

Exigences, lois financières, niveau de services, niveau de protection, etc sont différents d’une banque à l’autre – ce qui comprend également la confidentialité de votre compte. En fonction de vos besoins, une juridiction offshore vous offrira les caractéristiques et les avantages qui vous correspondront mieux qu’une autre juridiction. Par exemple, un compte numéroté pourra être la meilleure option pour vous mais pas pour un autre particulier/entreprise.

Pour pouvoir avancer dans vos projets vers l’offshore, nous vous suggérons de consulter votre avocat de confiance pour des conseils adaptés. Vous pouvez aussi nous consulter pour des informations générales sur le secret bancaire.

A retenir

En conclusion, le secret bancaire est plus limité que jamais, mais il n’est certainement pas éteint.

Il existe des lois et des réglementations limitatives contre le secret bancaire, mais il y a encore beaucoup de confidentialité offerte aux particuliers et entreprises qui souhaitent plus de liberté, d’opportunités et une meilleure protection – en toute légalité. Si tout est fait correctement, l’anonymat peut être un facteur déclencheur pour l’avenir de vos finances personnelles et/ou celui de votre entreprise.

La grande question demeure : jusqu’à quand?